Logo Motostand Team Endurance

12H DE NEVERS MAGNY-COURS 2019 : On déroule…

Les photos

Magny-Cours c’est un peu comme à la maison, les pilotes aiment ce circuit, pas besoin de traverser Paris pour s’y rendre, l’ambiance y est plus détendue et le team y était 3 mois plus tôt pour les Winter test.

Mais malgré cette ambiance bucolique, ça va être la guerre pendant 12 heures sur le circuit le plus technique du championnat mondial Superbike, avec pas moins de 48 changements de position, le passage de la première vitesse à 2 reprises et un freinage nous faisant passer de 280 km/h à 50 km/h.

Pour mettre un peu de piment ou de nostalgie, nous engageons que deux pilotes pour les 12H, Baptiste et Antoine les pilotes officiels du Team. Pour autant le même objectif ! Finir sur le podium.

Nous arrivons dans la Nièvre mercredi à 14h et comme pour chaque course la même tâche nous attend. Montage du box, de l’intendance, de la cabine de chronométrage et de la structure d’éclairage. Petite subtilité cette année le contrôle technique et briefing sont le mercredi car l’organisateur a mis en place des essais libres officiels pour le jeudi.



 

Les essais libres

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_7589-1024x595.jpg.

 

Jeudi matin un beau soleil nous réveille promesse d’une belle journée pour régler les motos. Il n’y a pas de temps à perdre car les essais libres ne durent que deux fois 90 minutes (une séance le matin et une autre l’après-midi). On consacre la matinée à deux choses, la première : que les pilotes prennent du rythme. La deuxième : à l’amélioration du réglage de l’électronique (oui on cherche encore …).

L’après-midi on passe des pneus neufs avec comme objectif de confirmer les réglages du matin. Les deux pilotes peuvent rouler ensemble sur les deux motos ce qui permet de tester plus de choses et par la même occasion de faire dresser les poils de Didier quand il les voit passer roue dans roue.

 

Bilan des essais libres : On commence à dompter l’électronique et les pilotes retrouvent le sourire et la confiance.



Les Qualifications :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_7591-1024x523.jpg.

 

Vendredi, fini de jouer et place aux qualifications en deux actes. Enfin il était prévu qu’il y ait deux qualifications mais après un report de 2 heures de la séance de Baptiste nous apprenons que la première séance passe en essai libre. Pas grave le soleil est toujours présent sur le circuit on fera l’effort cet après-midi.

14 heures Baptiste s’élance pour sa qualification et avec un chrono en 1’45″400 il égale son chrono de l’an passé malgré une petite déception car son idéal time était sous les 45″.

A Antoine de faire le job, avec comme meilleur chrono sur cette piste 1’46″13, l’objectif est de faire au moins aussi bien. Il reste 2 minutes pour améliorer son chrono de 1’46″00 quand  Antoine passe la ligne, dernier tour qualif pas d’amélioration dans le premier secteur mais les deux derniers s’allument en vert (signe d’amélioration) et passe la ligne en 1’45″548.

Nous partirons en 4ème positions au général et 2ème superstock. Il nous reste pour ce vendredi de faire les photos officielles et les essais de nuits qui se passent sans encombre.



Les 12 Heures

 

 

Samedi matin le stress monte, départ de la première course en fin de journée à 18h00, avec un ciel menaçant ce qui nous contraint à boycotter les warm-up car la piste est à moitié sèche et humide. L’autre raison est que l’on a que deux pilotes et qu’une chute serait la malvenue.

Course 1 :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_7600-1024x658.jpg.

18H00 : Baptiste prend le départ et comme à son habitude reste dans le top 5. Les tours s’enchainent sur un gros rythme proche des qualifications.


18H55 : BOX ! Changement de pilotes, plein d’essence et c’est parti pour une trentaine de tours. Nous sommes 4ème à ce moment avec le jeu des ravitaillements en faisant le yoyo entre la 3ème et 5ème place.


19H50 : BOX ! Changement de pilotes, plein d’essence.


20H45 : BOX ! Changement de pilotes, plein d’essence et changement du pneu arrière.


21H40 : BOX ! Changement de pilotes, plein d’essence.


22H35 : BOX ! Changement de pilotes, plein d’essence.


23H15 : BOX ! Changement de pilotes, plein d’essence mais un peu plus tôt car Baptiste roule un peu plus vite de nuit et on pense pouvoir prendre la première place en Superstock.


00H00 : Passage du drapeau à damier en 5ème place au général et en 2ème position Superstock à 45″ du premier. La première place était à notre portée grâce au boulot remarquable du staff pendant les ravitaillements, mais les deux pilotes ont eu 1 relai chacun un peu moins performant.



Course 2 :

09H00 : Comme la veille nous n’avons pas participé au warm-up pour privilégier le repos des pilotes. Antoine prend le départ … Non c’est une blague on laisse ça à Baptiste et ses grandes jambes.


12H00 : Le commissaire de course baisse le drapeau et c’est reparti pour 6 heures. La moto a du mal à démarrer ce qui nous fait passer de la 5ème place à la 16ème. Baptiste remonte à la 10ème place pendant son relai.


12H50 : Antoine part pour son premier relai le ciel est menaçant il fait lourd mais il ne pleut pas.


13H45 : BOX ! Changement de pilotes, plein d’essence. Nous sommes en 6ème position.


14H40 : Baptiste rentre au box et cette fois-ci nous décidons de changer le pneu avant en plus du pneu arrière pour donner un peu de boulot au mécano ! Non en vérité on le fait dans un souci de sécurité et pour pallier à la fatigue des pilotes qui enchainent les relais à 2 quand les autres sont à 3 pilotes.


15H40 : Antoine ramène la moto à la 5ème place.


16H35 : Retour dans la voie des stands de la 51 avec un excellent relai de Baptiste qui nous met à 1 tour de notre poursuivant.


17H30 : On ne pouvait plus rattraper le 4ème à la régulière car il roulait en 1’45″50 régule, il nous suffisait donc de contenir le 6ème. Chose faite pour Antoine après une petite piqure de rappel sur le panneau de box de la part de Didier (Le Team Manager). Comme hier Baptiste aura la « chance » de faire un demi relai de plus qu’ Antoine pour finir ces 6 heures.


18H00 : La Kawasaki #51 coupe la ligne d’arrivée à la 5ème position du général et 2ème Superstock comme la veille. Le bilan de cette deuxième course est la difficulté physique de ce circuit quand on enchaine les relais à deux pilotes et que les 4 équipages devant nous sont tous à 3 pilotes dont 3 équipage en catégorie EWC.



Résumé du weekend :

Ça fait du bien de faire une épreuve sans chute, sans aucun soucis et avec un double podium. On remarque que le team est de plus en plus professionnel alors que nous sommes une équipe de bénévoles avec comme solgan « VIVRE AVEC PASSION ». La cerise sur le gâteau, nous avons remporté le challenge de régularité grâce à Baptiste qui a réalisé les deux meilleurs temps en course (course 1 et course 2) du Team en 1’46″284 et 1’46″286. Ce challenge de 1000€ était en plus remis par IGOL notre partenaire.

 

Un grand merci à vous tous, partenaires, bénévoles, familles, amis et à Régis pour les Photos

Sportivement Team Motostand Endurance #51

Partagez l’article !
FacebookTwitter